L’Association CAP Education vous accompagne dans la mise en oeuvre de vos projets éducatifs innovants et de vos besoins de formation. Notre équipe mettra en oeuvre son expertise éducative et pédagogique inspirée notamment des échanges de pratiques qu’elle entretien avec ses partenaires Québécois. 

“Le plus grand bien que vous puissiez faire à quelqu’un n’est pas de partager vos richesses avec lui mais de lui révéler les siennes »

Benjamin Disraeli

PARTENAIRE:

 

téléchargement

Partenariat international avec les YMCA du Québec

Le YMCA du Québec est un organisme de bienfaisance Québécois, laïc, voué à l’épanouissement du corps, de l’intelligence et de l’esprit de chacun, ainsi qu’au développement de l’autonomie des personnes, des familles et des collectivités.

Fondateur du Programme Alternative Suspension, en 1999, les YMCA du Québec ont ainsi répondu à de multiples demandes de la communauté éducative. Cette dernière, faisait état de la situation problématique de nombreux élèves suspendus à l’externe et sans encadrement qui restait chez eux ou erraient dans le quartier pendant plusieurs jours puis retournaient à l’école sans avoir eu l’occasion de mener une réflexion sur la situation qui a amené l’exclusion.

La concertation entre le milieu scolaire et les intervenants a permis d’affirmer qu’il existe une étroite corrélation entre les suspensions externes et la primo-délinquance et à moyen terme le décrochage scolaire.

L’idée de départ fut donc d’offrir un encadrement, à l’extérieur des murs de l’école, à ces jeunes livrés à eux-mêmes.

Au cours des deux premières années, le projet pilote, soutenu par les instances éducatives locales fut offert à cinq écoles de quartier : primaires et secondaires. Après réflexion, il fut décidé que la disparité des problématiques entre les élèves du primaire et du secondaire était telle qu’un choix devait être fait : le programme serait offert aux écoles secondaires (équivalents des collèges et lycées français).

Alternative Suspension prit son véritable essor à partir de 2002 en recevant le soutien financier de l’État et en ouvrant cinq nouveaux point de services dans Montréal. 

A la fin de la période 2004 -2005 le programme collaborait avec 47 écoles et avait accueilli 1582 jeunes.

Actuellement le Programme Alternative Suspension est présent dans différentes villes de la province du Québec et dessert également la partie anglophone du Canada.

En décembre 2010 débute en France, l’expérimentation d’un premier point de service du Programme Alternative Suspension. 

Mis en œuvre par une commune, le programme est en partenariat avec deux collèges et deux lycées et a accueilli depuis son ouverture de nombreux élèves.

Depuis, deux autres points de services ont vu le jour en Ile de France, accueillant chaque année plus de 200 collégiens et lycéens exclus temporairement de leur établissement scolaire.

Certaines de nos formations bénéficient du soutien du Fond Social Européen

Logos FSE